collegamento alla pagina del progetto ScansEmas collegamento a notizie utili Comune di Scansano

  Via XX Settembre 34 -58054 SCANSANO (GR)   tel: (039) 0564509411   fax: (039) 0564509425 e-mail: info@comune.scansano.gr.it


Home | L'Amministrazione | I Servizi | La storia | Luoghi da visitare | I musei | Teatro | Avvisi | Manifestazioni | Pubblicazioni | Il Morellino | Agriturismo


ti trovi in > home > Lieux a visiter

 

 

L

 

I

 

E

 

U

 

X

 

 

 

A

 

 

V

 

I

 

S

 

I

 

T

 

E

 

R

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

COUVENT DU PETRETO      

 

  

Le Château de Petreto comparaissait une première fois dans documents du 1274, en occasion  de la division entre  les deux branches des Comtes Aldobrandeschi et fut soumis à la domination des Comtes de la branche de Santa Fiora.

Transformé en oratoire des frères Franciscains, il fut soumis à la République de Siena en 1339.

On a dit que dans l’oratoire a logé Saint  Bernardino de  Siena en  1422.

En 1507 le Comte  Guido Sforza ouvrit le Couvent avec la relative Eglise  consacrée à Saint Pietro au Petreto.

La partie du couvent est actuellement propriété privée et l’Eglise est partie du patrimoine paroissial de Scansano.

Le point de repère pour visiter l’Eglise c’est le Curé de Scansano; numero du telephone 507239.

  

ZONE ARCHÉOLOGIQUE " GHIACCIO FORTE "

 

L’établissement Étrusque  du  Ghiaccio Forte fut découvert dans le 1973 après  quelques fouilles que, au-delà des piéces des murs d’enceinte, portèrent au jour aussi structures du plant urbain.

Les successives fouilles, la derniére remonte au 1981, ont permis de vérifier la destruction de la agglomeration après d’un incendie, le repérage d’une “stipe  votiva” riche en pièces  de bronze et terre cuite, le repérage d’une four  pour fondre,  la  localisation  de  trois  portes  d’entrée à la agglomération et quelques salles de habitation.

Récemment  cette zone archéologique a été achetée par la Administration Municipale  de Scansano  et est  visitable suivant les indications des panneaux de signalization touristique.

  

 

LA VILLA ROMAINE DANS LA CAMPAGNE SCANSANESE

 

En 1986 le  Prof. Mario del  Chiaro, de la Université  de Sainte-Barbre en California, découvrit substrats maçonnieres d’une construction de l’epoque romaine.

Successives fouilles portèrent partiellement au jour les murs d’une villa dont la magnificence  est témoignée par la présence de locals pour la sauna, par restes de peintures,  magnifiques  paviments, un ample jardin et par restes de colonnades.

La villa,  selon le Prof. del Chiaro, appartenait a la famille Anilia et pourrait remonter a la période entre le 50 av. J.-C. et le 50 apr. J.- C..

La villa, portée au jour pour en cuart de sa extension, est située sur une proprieté privée et actuellement n’est pas visitable à cause de pénurie d’accès.

 

 

CHÂTEAU DE MONTORGIALI

Les premières  nouvelles du Château et  Cour de  Montorgiali  se trouvent dans une bulle papal de Clemente  III° du 1188  directe au Évêque de Grosseto.

Le Château, d’aspect puissant à cause de sa structure , fut construit a le summet d’un coteau et  présente encore de nos jours importantes  fenêtres en arc et “mensole  di piombatoi” qui son désormais desparus.

Le château et le Bourg suivirènt les vicissitudes dérivants des hostilités  entre les  Aldobrandeschi  de la branche de  Santa Fiora et la République de Siena.

Les  Comtes  de   Montorgiali,  au début Vassaux des Aldobrandeschi,  en 1224,  prenant fait et cause pour  Siena,  ils durènt soutenir coûteuses  guerres   qui les  obligèrent, pour faire face aux dépenses, à céder droits de quelques-uns de ses biens comme Castiglioncello et son relatif district.

En 1378  Montorgiali fut vendu a la  République  de Siena.

Le Châteu de Montorgiali,  transformé en  habitations, est propriété privée.

 

  

CHÂTEAU DE MONTEPÒ

 

 

 Le Château de  Montepò, dont la originaire édification faite par le noble senese Roberto Sergardi, est de la première moitié du siècle XIV°, et est à 7 Km de Scansano.

Montepò  est  en effect  une ferme fortifiée,  c’est-à-dire un château-enceinte que, dans les cours des année a été objet de tels agrandissement que il a pris   l'actuel  plan rectangulaire avec 4 tours, une pour chaque coin.

L'accès dans l’ample cour intérieur se trouve sur le côté sud-ouest et était  protégé, a son temp, par une dominant “caditoia a camino” et par deux “balestriere” (trous où son positionée des arbalètes) qui se ouvrent  sur les deux tours à côté de l’entrée.

Le château de Montepò, récemment complètement restauré, est propriété privée.